URPCI - Nouvelle traduction : LES RADIOS PRIVEES NON COMMERCIALES S’ENGAGENT A JOUER LEUR ROLE DANS LA COHESION SOCIALE ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL URPCI | Union des Radios de Proximité de Côte d'Ivoire

Nouvelle traduction : LES RADIOS PRIVEES NON COMMERCIALES S’ENGAGENT A JOUER LEUR ROLE DANS LA COHESION SOCIALE ET LE DEVELOPPEMENT LOCAL

URPCI 09 Oct 2012
Korhogo, le 17 février 2012…Le séminaire de formation, organisé par l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), en collaboration avec l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), à l’intention de 35 radios privées non commerciales des régions du Poro, du Tchologo, du Bounkani, de la Bagoué, du Guemon, du Tonkpi, du Haut Sassandra et du Bêré, a pris fin le jeudi 16 février 2012, à Korhogo , à 600 km au nord d’Abidjan. L’objectif principal de ce séminaire dont le thème était « La contribution des radios privées non commerciales à la cohésion sociale et au développement local », était de renforcer les capacités des animateurs et des journalistes des radios communautaires. Le chef de la délégation de l’ONUCI, Munda Baruti, de la Division de l’Assistance électorale (DAE), s’est félicité de la contribution des participants à travers leurs interventions, leur détermination et leur motivation, qui ont, selon lui, permis le succès de ce séminaire. M. Baruti a, par ailleurs, rappelé aux participants que l’ONUCI accorde une place de choix aux radios privées non commerciales parce que les Nations Unies les considèrent comme directement impliquées dans la gestion des conflits, l’avènement de la cohésion sociale et le développement local. « Pour l’ONUCI, vous êtes des acteurs clef de la vie sociale, économique et politique de la Côte d’Ivoire. Alors, il vous revient de mettre en œuvre les leçons apprises tout au long de ce séminaire. Cela vous aidera à contribuer pleinement au processus de réconciliation nationale, au renforcement de la cohésion sociale et au développement local pour le bien-être des populations », a indiqué M. Baruti. Quant au président de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI), Karamoko Bamba, il a exprimé toute sa gratitude et sa reconnaissance à l’ONUCI qui depuis quelques années, soutient les radios par des formations, des réhabilitations et des équipements. « Nous assurons l’ONUCI que les radios locales seront toujours à la disposition des populations et qu’elles vont poursuivre leur mission de communication sociale, de sensibilisation afin de mieux répondre aux préoccupations des différentes communautés », a-t-il indiqué. Au terme de ce séminaire, les participants ont pris des résolutions et ont fait plusieurs recommandations. Ils se sont engagés notamment à appuyer toutes les initiatives de développement local et à produire des émissions thématiques sur la cohésion sociale, la réconciliation nationale, la sécurité et le développement local. Concernant les recommandations, ils ont souhaité que l’ONUCI leur facilite le partenariat avec les acteurs du Système des Nations Unies (SNU) impliqués dans le développement local et que la Mission initie des formations pour les animateurs en langues nationales. Par ailleurs, les apprenants ont demandé que la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) procède à la régularisation des radios privées non commerciales qui en ont fait la demande et que l’Etat de Côte d’Ivoire crée un fonds spécial d’appui aux radios privées non commerciales à travers l’URPCI.
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017