URPCI - Bruno Koné réagit sur la nouvelle loi de la presse, ... URPCI | Union des Radios de Proximité de Côte d'Ivoire

Bruno Koné réagit sur la nouvelle loi de la presse, ...

URPCI 14 Juil 2017
Bruno Koné réagit sur la nouvelle loi de la presse, «Ni le président Alassane Ouattara ni son gouvernement ne prendra un texte de loi pour aggraver la situation des journalistes par rapport à 2004 » Invité le jeudi 13 juillet 2017, de la rédaction de « Fraternité Matin », le Ministre de la Communication, de l'Economie Numérique et de la Poste, Bruno Nabagné KONE s’est prononcé sur le thème : « Le secteur de la communication à l'heure des mutations », avant de réagir sur la nouvelle loi sur la presse qui continue de susciter des interrogations. Pour lui, tout ce qui se dit autour cette proposition de loi, viserait à entraver la bonne marche du gouvernement. Et d’indiquer que contrairement aux réactions, ladite loi sur la presse n’est pas faite pour aggraver la situation des journalistes par rapport à celle de 2004. « Une loi par principe défend d'abord l'intérêt général. Il y avait trop de bruits autour de ce projet de loi sur la presse que nous avions du mal à comprendre », a relevé le Porte-parole du gouvernement et, de surcroît député de Kouto (Boundiali). « Rien dans ce projet de loi sur la presse Rechercher loi sur la presse n'aggrave la situation des hommes de presse par rapport au texte de 2004. Ni le président Alassane Ouattara ni son gouvernement ne prendra un texte de loi pour aggraver la situation des journalistes par rapport à 2004 », a-t-il poursuivi. « Le débat sur le projet de loi est en réalité un débat politique qui vise à entraver la bonne marche du gouvernement », a conclu Bruno Koné sur cette question. Pour rappel, la nouvelle loi sur la presse dont le vote par les députés a été reporté prévoit des peines d’emprisonnement, notamment l’article 90 parlant des délits par voie de presse : « Est puni par un emprisonnement de 1 à 5 ans, et d’une amende de 300 000 à 3 millions de francs CFA quiconque par voie de presse incite au vol et au pillage, au meurtre, incite à la xénophobie, à la haine tribale… », dit le texte. David KOUAME
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017