L’URPCI ET L’UNICEF A LA RENCONTRE DES RADIOS AMIES DES ENFANTS

URPCI 02 Mai 2017
Raïssa VANIAN Spécialiste Communication pour le développement Unicef (C4D) et Lassinan SANGARE secrétaire administratif de l’URPCI et Coordonnateur du projet, ont effectué du 24 au 28 avril 2017 une mission conjointe de supervision dans sept (07) radios dans le cadre du projet « Radios amies des enfants ». L’odyssée avait pour objectif d’effectuer un contrôle des activités des Radios partenaires en vue d’identifier les insuffisances liées à l’exécution du projet et apporter les correctifs idoines pour une meilleure atteinte des résultats Ainsi sous la supervision de la spécialiste C4D, la même méthodologie de travail a prévalu de Tiassalé à Tabou en passant par Divo, Gagnoa, Soubré, Meagui et San-Pedro. Elle a consisté à échanger avec les directeurs de radios et leurs principaux collaborateurs dont le point focal du projet ’Radios amies des enfants‘’ ainsi que les membres de leurs comités d’écoute respectifs. Les échanges ont permis de recueillir des témoignages et des recommandations. Entre autres témoignages, la mission a noté les propos de Mlle Christelle de Phare FM (Tabou) : « J’apprécie beaucoup le message sur le cordon ombilical. Ca me rappelle un épisode de ma vie. Mon premier bébé a failli mourir. Ma maman l’infection de son cordon ombilical avec une pâte dont j’ignore la composition. Comme ça n’allait toujours pas, on est allé à l’hôpital. A la vue du cordon de l’enfant le médecin s’est écrié : Vous voulez tuer l’enfant ou quoi ? C’est ça on vous a dit de faire ? Après quelques jours de soins, l’enfant est guéri. Je réalise que beaucoup de bébés sont morts parce que les parents n’ont pas l’information. Le message qui passe actuellement est le bienvenu. Il aurait dû être là depuis longtemps ». Au chapitre des recommandations, si bien d’entre elles sont similaires, d’autres ne sont pas moins ambitieuses. En effet, que le partenariat UNICEF se poursuive et qu’il permette d’équiper les radios en ordinateurs, enregistreurs quoi de plus normal mais que la collaboration entre l’URPCI et l’institution onusienne offre à chacune des 72 radios inscrites sur le projet ‘’radios amies des enfants’’ un véhicule et un émetteur, n’est-ce pas voir trop grand ? Quelqu’un a soufflé et je cite : « quelque féconde que soit la chèvre, elle ne saurait mettre bas un éléphanteau ». Une réponse spontanée a rétorqué : « La science évolue » Au dernier jour des visites et comme il fallait s’y attendre un journaliste a posé cette question à la représentante de l’UNICEF : « Mme, quelle est l’escale qui vous a marqué ? ». La réponse a été pour le moins réjouissante pour le Représentant de l’URPCI : « Chaque escale a sa spécificité et chaque radio a son charme. » Cette mission est la troisième du genre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Radios amies des enfants. La première a permis de visiter 12 radios de l’ouest quant à la deuxième elle a également permis de s’imprégner des réalités de 12 radios mais cette fois dans le centre et le nord du pays. Lassinan SANGARE
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017