URPCI - ATELIER DE FORMATION DES ANIMATEURS EN COMMUNICATION PARTICIPATIVE URPCI | Union des Radios de Proximité de Côte d'Ivoire

ATELIER DE FORMATION DES ANIMATEURS EN COMMUNICATION PARTICIPATIVE

URPCI 09 Sep 2016
MEDIA :PARTENARIAT UNICEF/URPCI LES ANIMATEURS DE RADIO FORMES A LA COMMUNICATION PARTICIPATIVE POUR LA PROMOTION DES DROITS DE L’ENFANT L’Unicef et l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) initient un atelier de formation à l’intention des Animateurs de Radios. Du 06 au 09 septembre 2016, les Animateurs de Radios seront outillés à la Communication participative en vue d’une meilleure promotion des droits de l’enfant. La formation à la Communication Participative qui se tient depuis le Mardi 6 septembre 2016, à Bouaké précisément à la Chambre de commerce et d’industrie s’inscrit dans le cadre du partenariat renouvelé entre l’UNICEF et l’URPCI à travers la mise en œuvre du projet Radios Amies des Enfants. Ledit projet qui s’étend sur un an, implique 72 radios de proximité. Il vise à entreprendre les efforts en vue d’améliorer l’accès des populations à l’information sur la survie et le développement de l’enfant, le VIH/Sida, la protection et l’éducation, la consolidation de la paix et la cohésion sociale tout en renforçant l’implication et la participation des communautés dans les programmes radiophoniques les concernant. Aussi pour atteindre cet objectif, les radios de proximité se positionnent-elles comme un allié indispensable. C’est pourquoi, les agents qui y travaillent doivent se former afin de produire des émissions de qualité destinées à informer, sensibiliser les populations à travers une communication participative. Mais surtout créer un lien entre les communautés et les prestataires de services, les autorités locales et nationales. Le but est d’induire un changement de comportement durable au niveau individuel, familial et social. Pour Karamoko BAMBA, le Président de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire(URPCI),« il est capital pour les animateurs de radios de maîtriser ces outils afin de réaliser de bonnes émissions qui permettront à nos populations de changer de comportement relativement aux différentes thématiques qui ont trait à la communication participative en vue de promouvoir les droits de l’Enfant. «Ainsi pour parler de ces thèmes importants, il faut s’informer et il n’y a pas meilleure manière que de participer à de tels ateliers. Nous travaillons pour la proximité et notre devoir, notre rôle est de donner la bonne information proche des populations. Partant, il faut que les programmes qui sont diffusés sur les radios aient des effets dans la société pour accompagner dans ce sens l’UNICEF, notre partenaire dans l’atteinte de leurs objectifs. Et je crois que cet atelier avec notre partenaire donne les moyens aux Animateurs de radios d’y arriver », a souligné le Président KaramokoBAMBA. Il les a également exhortés à travailler avec professionnalisme afin de mériter la confiance placée en eux avant d’avertir‘’ que la radio qui ne peut se conformer le dise maintenant pour qu’on songe à son remplacement par une autre. Car ce n’est pas de la distraction ‘’, a-t-il conclu. Au nombre de trente-quatre (34), ces animateurs de radios ont été formés à une maîtrise de la communication participative. Intervenant sur les droits des enfants et le mandat de l’UNICEF et les défis de la scolarisation obligatoire, de l’Education des filles et du développement intégré du jeune enfant,mesdames Raïssa VANIAN (Spécialiste en Communication pour le Développement à l’UNICEF) et Thérèse Mansan (Administrateur Protection de l’Enfant de l’UNICEF) ont mis l’accent sur le matraquage de l’information par les animateurs afin d’amener les communautés à changer de comportement. Avant de leur préciser, les attentes de l’UNICEF. Dr COMARA Fanta de la Sous-direction de la DHPSE a quant à elle instruit sur les défis de l’accès à l’eau, Hygiène et Assainissement et messages clés pour la promotion du lavage des mains, du traitement de l’eau à domicile. Elle a demandé aux animateurs de radios d’inciter les parents à appliquer correctement les étapes du lavage des mains qui si elles sont bien respectées peuvent éviter les maladies. Messieurs OUFFOUE Koffi du PNSME, KONAN Christophe (Chargé de Communication au PNN) ont de manière succincte expliqué l’importance de se nourrir et bien se nourrir à travers les défis de la Nutrition et des notions de base, de situation nutritionnelle en Côte d’Ivoire et l’utilisation de la moustiquaire imprégnée par les populations, d’où il est primordial de communiquer. Et de relever que cela est du devoir des journalistes d’accentuer la sensibilisation. M.SANGARE Lassinan (Coordonnateur du projet à l’URPCI) a, quant à lui présenté ledit projet radios « Amies des Enfants ». L’ensemble des communications ont porté sur la Problématique et défis majeurs de la réduction de la mortalité maternelle néonatale et infantile ainsi que l’amélioration de l’accès aux soins de santé, à l’eau, hygiène et l’assainissement, à l’éducation et à la protection avec la déclaration des naissances et la prévention des violences faites aux enfants ; le rôle et place de la radio dans la promotion des droits des enfants. Pour mieux réaliser des émissions de qualité, les animateurs ont bénéficié de modules sur les techniques rédactionnelles, l’écriture radiophonique, ainsi que les techniques de réussite de reportages et d’émissions studio. Tout ceci ponctué de partage d’expériences des radios dans l’élaboration des émissions. L’ensemble de ces connaissances a été présenté par madame Zakry Marie-Laure (Journaliste, Formateur et Consultante). Les principaux résultats visés par l’UNICEF dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet sont entre autres de rendre les professionnels des radios de proximité capables d’identifier les préoccupations communautaires afin de réaliser des programmes/émissions radiophoniques participatifs sur les droits des enfants y compris en situation d’urgence. L’atelier de Bouaké sera suivi par un second qui se tiendra du 13 au 17 septembre 2016 à Yamoussoukro, à l’intention de trente-huit (38) autres radios. Notons que le présent partenariat inclut un concours visant à récompenser les meilleures radios « Amies des Enfants ». David KOUAME (davidkouame78@yahoo.fr)
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017