SEANCE DE TRAVAIL ENTRE URPCI ET LA STRUCTURE COAST TO COAST

URPCI 03 Fév 2014
Le mardi 28 janvier 2014 de 16h50 à 17h44, une séance de travail a eu lieu au siège de l’URPCI sis à Adjamé 80 logts porte 40. Ont pris part à cette rencontre, M. KARAMOKO Bamba (Président du Conseil Exécutif de l’URPCI) , Lassinnan SANGARE (Secrétaire Administratif de l’URPCI) pour le compte de l’Union des Radios de Proximité de Côte d’Ivoire et M. Jean Djaniklo responsable marketing de Coast to Coast (Structure de production, de distribution et d’évènementiel) Les échanges ont porté sur une proposition de plateforme de collaboration entre Coast to Coast et URPCI. Après le mot de bienvenue, M.KARAMOKO Bamba a fait cette brève présentation de l’URPCI : Notre organisation est jeune mais elle existe depuis 1999.Elle compte aujourd’hui 130 membres. Faîtière des radios de proximité, l’URPCI est présente sur toute l’étendue du territoire et ses membres font des émissions en Français et en langues nationales. Elle est gérée par un conseil exécutif dirigé par un président élu. Sa mission consiste à trouver pour ses membres des financements, de l’équipement et de la formation. A sa suite M. DJANIKLO a eu droit à la parole. Il a au nom de sa structure dit merci au Président Bamba pour avoir permis cette rencontre. Il a ensuite souligné qu’au titre de l’année 2014, Coast to Coast a décidé d’aller vers les mélomanes à travers une approche de proximité. A cet effet les responsables pensent que les radios de proximité peuvent accompagner Coast 2 Coast à travers un partenariat. Toutefois une question les taraude. A savoir : Faut-il traiter directement avec les radios ou passer par la faîtière ? En réponse à cette interrogation, le Président Bamba a répondu que les deux voix sont possibles parce que les radios membres de l’URPCI sont autonomes dans leur fonctionnement .Toutefois il est souhaitable de traiter avec l’URPCI parce qu’elle a les moyens d’assurer le suivi de l’exécution du projet. En vue de fournir plus de précisions, le responsable marketing de Coast to Coast a affirmé qu’à travers ce partenariat, sa structure vise à : • Lutter contre la piraterie à travers des actions conjuguées avec les radios. • Permettre à tous les mélomanes l’accès aux produits de Coast 2 Coast à travers des opérations de dépôt vente dans les radios. M.DJANIKLO a ajouté que sa structure n’est pas trop porté sur les singles parce que la durée de vie moyenne d’un single est de 3 mois. Et en général c’est la préférence des DJ. Toutefois si l’URPCI estime que les singles peuvent marcher, Coast 2 Coast va voir dans quelle mesure elle peut y investir. Un protocole d’accord sera aura bientôt soumis aux deux structures pour formaliser cette intention de collaboration. Lassinan SANGARE (URPCI)
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017