LANCEMENT D’UNE NOUVELLE GRILLE DE PROGRAMME DE RADIO ANYAMA

URPCI 20 Fév 2018
Radio Anyama, émettant sur la fréquence 103.60, a décidé de proposer un nouveau contenu à ses auditeurs en lançant le samedi 3 février dernier, dans l’enceinte de la mairie à Anyama, sa nouvelle grille réaménagée, a constaté la délégation de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI). Sa Directrice, Zeinab Sarr a expliqué que sa structure a à cœur de satisfaire ses auditeurs en leur fournissant ce qu’il y a de mieux. «Nous voulons être plus proches de nos auditeurs, comme notre nom l’indique : radio de proximité ». Selon Dofra Sékongo, le Directeur des programmes de Radio Anyama, les grandes innovations, c’est que désormais radio Anyama fait une place de choix à l’information. Il s’agit, a-t-il indiqué, pour l’équipe de la rédaction de couvrir toutes les activités socioculturelles et sportives sur toute l’étendue de la circonscription d’Anyama qui compte 33 villages et même au-delà en partant du District d’Abidjan. Ensuite les émissions thématiques. Ce sont entre autres, les productions ordinaires présentées par les animateurs de la station. ‘’Vous avez des émissions de divertissements, de jeux, de dédicaces, des magazines réservés à la santé et aux artisans. La jeunesse n’a pas été oubliée avec une émission de débat. Le sport également figure en bonne place et tout cela couronné d’une bonne variété de musique toute tendance confondue’’, a-t-il relevé. Par ailleurs, a-t-il ajouté, il y a une émission dénommée ‘’ A la découverte de mon village’’, une émission qui a pour objectif de valoriser la culture et les activités socioéconomiques qui s’y développent. Pour ce faire, Dofra Sékongo a mentionné que l’implication des chefs de villages et de communautés est nécessaire pour sa réalisation. Aussi, la radio offre-t-elle, des émissions en langues locales qui permettront, a-t-il souligné, de se rapprocher davantage aux populations et surtout leur livrent les informations dans leur patois. Ainsi sont représentées sur la radio, les communautés : malinké, akyé, agni, baoulé et moré. Pour lui, elles sont autant plus utiles lorsqu’il s’agit de faire la sensibilisation sur des questions ou thématiques biens définies. Toutefois, poursuivant, il a affirmé que les autres communautés ne sont pas exclues. Elles peuvent passer, a-t-il dit, à la radio pour un temps d’antenne. L’autre nouveauté, a-t-il fait entendre, ce sont les productions ou émissions avec les partenaires. Ce sont des espaces réservés aux partenaires de la radio Anyama. Des personnes physiques ou morales qui souhaitent bien communiquer sur les antennes de la radio. Autrement dit, du lundi au vendredi « ça va cartonner sur Radio Anyama ». En définitive, « Le réveil ne changera pas d’heure, nous ouvrons l’antenne à 06h00 du matin et nous continuons jusqu’à minuit pour les directs et à partir de minuit, nous faisons des rediffusions », a conclu le Directeur des programmes de radio Anyama, Dofra Sékongo, non sans inviter ses auditeurs à la fidélité à Radio Anyama il a lancé un appel aux autorités, à toutes les communautés afin de faire sienne la radio Anyama. A la suite, le Sous-préfet d’Anyama, le premier Adjoint au Maire (représentant le Maire d’Anyama), Président de la cérémonie, le Parrain Yapi Marcellin alias Maya Moyo, et Karamoko BAMBA, Président de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (URPCI) ont abondé dans le même sens, celui de soutenir la radio Anyama. Tout en félicitant la Directrice et toute son équipe, ont encouragé les agents de la radio à continuer d’aimer leur métier vu les conditions de travail, vu l’environnement économique et social de la radio, vu les conditions sociales difficiles. Ils leur ont prodigué des conseils en ces mots : ‘’ la grille de programme d’une radio n’est rien d’autres qu’un tableau qui présente les détails des émissions diffusées chaque jour de la semaine, la grille doit être le reflet de la vision de la radio, le reflet des besoins des populations. Tout en respectant le cahier de charges soumis par la Haca, la radio doit tenir compte des jeunes, des femmes, des enfants… son élaboration doit se faire avec les auditeurs afin que ceux-ci se l’approprient. Leur participation est gage de réussite, car plus elles sont associées, mieux elles se sentiront concernées. Et plus, la radio aura un ancrage dans la communauté, mieux la communauté participera à sa vie et à son financement. Pour rappel, Radio Anyama a été créée depuis septembre 1999. Elle a pour mission, d’informer, de sensibiliser, de divertir, d’éduquer et de contribuer au développement local de la cité de la cola. La délégation de l’URPCI était composée du Président Karamoko BAMBA, de Fofié Ibrahima (Délégué à la recherche de financement et des relations extérieures), et David Kouamé (Délégué à la Communication et aux Tics). David KOUAME
Autres articles

Communiqués de presse

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

CONFéRENCE DE PRESSE DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS ET DES ORGANISATIONS PARTENAIRES

Communiqué | Publié le 08 Juin 2018

COMMUNIQUE - AGRÉMENTS DES PROJETS DE CERTIFICATION ET PROGRAMMES DE DURABILITÉ

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

COMMUNIQUé DE PRESSE N° 2 DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS

Communiqué | Publié le 13 Mai 2017

DéCLARATION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES DES MéDIAS IVOIRIENS LE VENDREDI 5 MAI 2017